Budget

Le 14 décembre dernier, le conseil municipal a adopté le budget primitif 2021 de la Ville. L’occasion de présenter les priorités de l’action municipale au service des habitants. En dépit de l’impact de la crise sanitaire sur les finances, la Ville a souhaité continuer à dégager des marges de manœuvre pour poursuivre la transformation de Mantes-la-Jolie.

Le budget primitif est le document budgétaire le plus important qui définit financièrement les orientations politiques de la municipalité pour l’année à venir. Il détermine les taux d’imposition des taxes d’habitation et foncière. Il prévoit les recettes et les dépenses. Seules les dépenses prévues peuvent être engagées.

Les principaux chiffres du Budget 2020

Recettes
- Impôts locaux : 21,7M€
- Dotations de l’Etat : 32,5M€
- Autres ressources : 35,6M€
Dépenses
- Section de fonctionnement : 64,1M€ / dont personnel : 36,4M€.
(dépenses relatives au fonctionnement courant de la Ville : charges de personnel, achats de fournitures, subventions, intérêts de la dette, etc)
- Section d’investissement : 25,6M€ / dont équipement : 16,5M€.
(dépenses relatives au patrimoine de la Ville : acquisitions immobilières, travaux lourds, équipement matériel, etc.)

 

Budget de la Ville = 89,8M€
Dette de la Ville : 51,8M€ (-39,9M€ depuis 2009)
Capacité de désendettement : 3,9 ans

Les taux d’imposition inchangés

La Ville a choisi, pour la neuvième année consécutive, et conformément aux engagements de l’équipe municipale, de laisser ses taux d’imposition inchangés. Une situation financière saine a permis de couvrir les dépenses occasionnées par la crise sanitaire. De plus, l’endettement maîtrisé préserve une capacité d’investissement élevée qui sera nécessaire pour soutenir l’économie locale et poursuivre la transformation de Mantes-la-Jolie. En 2020, 16,5M€ sont consacrés à des projets d’envergure.

La diminution de l’endettement

Depuis 2009, l’endettement a diminué de 39,9M€. À l’issue de la suppression de deux prêts toxiques, la Ville n’a pas eu recours à l’emprunt en 2019, préférant mobiliser ses ressources propres. Ce choix lui a permis de prolonger son désendettement, tout en continuant d’investir.

La poursuite des grands travaux

Le haut niveau d’investissement permet de développer d’ambitieux projets :
- Les travaux du belvédère fluvial, signant la nouvelle entrée de ville;
- La mise en lumière du Pont-neuf, première étape d’un plan qui mettra en valeur les monuments mantais;
- Les travaux sur la Collégiale Notre-Dame pour préserver ce bijou d’art gothique;
- Le lancement d’un plan de réaménagement des îles pour tirer parti de toutes les qualités environnementales de ces sites exceptionnels;
- La rénovation des parkings et notamment le parking Clemenceau qui précède la transformation du Centre Commercial Mantes 2;
- La fin des travaux du Musée de l’Hôtel-Dieu qui magnifieront la façade de l’édifice datant du XVIe siècle.
Les travaux d’entretien et de rénovation des équipements de la Ville se déroulent également à un rythme soutenu : bâtiments communaux, écoles, crèches, équipements sportifs…

Téléchargez le budget primitif

Le budget supplémentaire

Le budget supplémentaire est le document de liaison entre l’exercice précédent et l’exercice en cours. Il reprend les excédents ou les déficits des exercices antérieurs ainsi que les restes à payer en matière de dépenses et les restes à réaliser en matière de recettes de la section d’investissement. 

2017, 2018, 2019 et 2020 

Pas de budget supplémentaire

Téléchargez les comptes administratifs

Le compte administratif est le document de synthèse qui présente les résultats de l'exécution du budget.