News

Retour sur le dernier Conseil Local de Sécurité & de prévention de la Délinquance - février 2024

Le dernier Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CLSPDR) s'est tenu lundi 5 février à l'Hôtel de Ville en présence des représentants de la Ville, de l'État mais aussi d'un grand nombre de partenaires de la collectivité : collectivités, bailleurs, transporteurs, association de commerçants, etc.

Publié le

C'est à l'initiative de Raphaël Cognet, Maire de Mantes-la-Jolie, que s'est tenu le premier Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CLSPDR) de 2024, en présence de Jean-Louis Amat, Sous-préfet, de Maryvonne Caillibotte, Procureur de la République de Versailles, de Sandrine Lair, Directrice Académique des Services de l'Éducation Nationale (DASEN) des Yvelines.

Dès 2022 et l’élection municipale partielle, la ville a souhaité revoir dans sa totalité son dispositif de sécurité et de prévention de la délinquance :

  • La Ville a lancé un audit de l’organisation de sa Police Municipale en 2022 via le cabinet ERM.
     
  • Relance du CLSPD le 6 juillet 2023 au lendemain du dramatique incendie qui a entièrement détruit la mairie de quartier du Val Fourré. C’est à ce moment-là que le travail sur la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance et de la radicalisation commence. Il est effectué en étroite collaboration avec les partenaires institutionnels et locaux : Préfecture, Justice, commissariat, bailleurs sociaux…
     
  • Poursuite avec un audit général de sécurité qui conduit à l’élaboration de sa nouvelle Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation pour la période 2024-2026.

 

Les cinq objectifs stratégiques de la politique municipale de sécurité et de prévention

  • Agir le plus en amont possible sur les moins de 12 ans en concertation avec les écoles et les établissements du second degré ici plus qu’ailleurs en première ligne.
  • Agir en direction des personnes vulnérables à commencer par les femmes et les enfants victimes de violences intrafamiliales.
  • Agir sur la tranquillité publique en liaison avec la Police nationale, les bailleurs sociaux et en impliquant la population.
  • Agir sur la prévention de la radicalisation et des phénomènes sectaires en formant nos élus et nos agents.
  • Agir en liaison avec les communes dans notre proximité tant il apparaît que la délinquance s’exerce sur un bassin de vie, bien au-delà des frontières municipales.

Les chiffres de la délinquance constatée en 2023, avec un comparatif pour l'année 2022, ont été présentés par le commissaire divisionnaire de la Police nationale, Paul José Valette. Le mode opératoire et le plan d’actions de la Stratégie Territoriale élaborée par la Ville, en appui du cabinet ERM (Espace Risk Management), a ensuite été exposé par son président, Claude-Jean Calvet. Pour finir, la Stratégie Territoriale, a été signée.
(Découvrez la Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation 2024-2026 en cliquant > ICI<)

 

 

« La sécurité des Mantais est une priorité. Nous avons dorénavant tous les moyens juridiques et administratifs pour lutter efficacement pour la prévention de la délinquance. Dorénavant, ce qui n’était pas le cas jusqu’à aujourd’hui, nous avons un partenariat local solide. Avec l’école, qui est une priorité nationale, nous soutenons les personnels et les enseignants. Avec la Police Nationale aux côtés de laquelle nous nous tenons. Avec notre Police Municipale que nous sommes en train de réorganiser puisque nous venons de recruter un nouveau directeur. Je veux redire ici notre très bonne collaboration avec le commissaire avec qui nous avons d’excellents rapports et avec lequel nous travaillons très bien. Et enfin ce partenariat se joue aussi avec l’autorité judiciaire qui est à nos côtés. », a rappelé Raphaël Cognet.

Toutes les infos sur le Conseil Local de Sécurité & de Prévention de la Délinquance en suivant ce lien