Urbanisme

Places du coeur : 2ème phase des travaux - Février 2024

Après la Place Saint-Maclou, c’est désormais au tour de la Place du Marché au Blé d’entrer dans sa phase de transformation

Publié le

Vous êtes nombreux à vous être rendus sur le chantier de fouilles archéologiques de la Place Saint-Maclou, lors de la Médiévale de Mantes au mois de novembre dernier. Alors que la Ville travaille sur la valorisation des nombreux vestiges du Moyen-Âge (5e-15e siècles) et de l’Époque moderne (16e et 18e siècles) retrouvés par l’INRAP, voici que la deuxième phase des travaux va commencer.

Des fouilles archéologiques* vont donc dorénavant débuter sur la Place du Marché au Blé. Comme pour la Place Saint-Maclou, la Ville met tout en oeuvre pour minimiser les désagréments causés aux riverains, aux commerçants ainsi qu’aux habitants de la Ville. Néanmoins et comme ce fut le cas pour la Place Saint-Maclou, la Place du Marché au Blé ne sera jamais totalement fermée et l’ensemble des commerces sera toujours accessible aux clients et aux livraisons. 7 mois de travaux suivront cette phase de sondage du sol, pour donner naissance à un espace totalement repensé par les Ateliers Lion, architectes, urbanistes et paysagistes, qui ont été désignés maîtres d’oeuvre du projet, projet qui a reçu une très large approbation de la part des habitants et des commerçants.

*(Le coût des fouilles archéologiques ne peut être évalué avant qu'elles ne soient totalement terminées)

Coût des travaux du réaménagement des Places du Coeur, hors fouilles* :
Place Saint-Maclou : 2 200 000 M€
Place du Marché au Blé : 1 500 000 M€

Conformément aux attentes formulées lors de ces concertations, le futur aménagement de la place proposera une circulation beaucoup plus apaisée, davantage végétalisée pour verdir les 2 500 m2 de pavés et de bitume imperméable. 33 arbres seront replantés soit 14 arbres supplémentaires. En complément, plus de 1 500 nouveaux plants (fleurs, graminées, etc.) seront ajoutés pour diversifier la végétation et ce, conformément aux engagements de campagne du Maire, Raphaël Cognet. Comme pour sa voisine la place Saint-Maclou, les réseaux techniques, complètement hors d’âge (eau et électricité notamment) sont en cours de remplacement pour la sécurité de tous, la salubrité et la mise en conformité.

La Ville subventionnée
La sous-direction de l’archéologie du ministère de la Culture vient d’attribuer une subvention d’une valeur de 502 285 €, instruite au titre du Fonds national de l’archéologie préventive concernant la requalification de la Place Saint-Maclou et de la rue des Marmousets. Cette subvention équivaut à 40 % du montant total des fouilles (1 255 712 €). L’État et la Région Île-de-France restent présents à nos côtés et soutiennent les grands projets de la Ville.