FLASH INFO
Nouveaux Mantais : Faites-vous connaître par mail : contact@manteslajolie.frLe Musée de l'Hôtel-Dieu est actuellement fermé pour travaux. Réouverture prévue au 2e semestre 2018.
english flag

Actualité

 

Le dynamisme du Centre-ville de Mantes-la-Jolie

 

Le marché couvert : priorité au produit frais !

Ancré dans la pure tradition commerçante, le marché couvert rythme la vie des Mantais deux fois par semaine. Les commerçants rivalisent de couleurs et de saveurs pour vous mettre en appétit.

 

« Dites-moi, ça fait un moment que je n’ai pas vu votre soeur », lance cette commerçante à une cliente habituée. L’ambiance si conviviale du marché couvert de Mantes-la-Jolie pourrait se résumer à cette apostrophe. Car les bouchers, charcutiers, primeurs, poissonniers, fromagers ou fleuristes mettent un point d’honneur à cultiver ce lien de proximité.
« Mes clients, je les connais par coeur », insiste Sylvie Lecoq derrière son stand recouvert de spécialités du monde entier. « Je peux anticiper leurs besoins et trouver à l’avance les produits qui leur plaisent. » Des fruits secs aux denrées italiennes, des poulpes marinés aux noisettes grillées, la diversité est aussi un argument de vente qui attire et fidélise.

 

marche couvert 3 page 16

Les spécialités du monde entier de Sylvie Lecoq


Un sens aigu du service
Gilliane Clouet était fleuriste dans une boutique parisienne. Elle a décidé de se mettre à son compte et a trouvé avec le marché un cadre idéal pour se lancer au mois d’octobre dernier. Ce qu’elle apprécie par-dessus-tout c’est « l’ambiance, bien plus détendue que celle d’une boutique. Il y a beaucoup de passage mais aucun stress, les clients sont agréables et s’arrêtent facilement. »

Pour achever de les séduire, elle a misé sur la qualité de ses compositions (des fleurs fraîches qu’elle achète en petite quantité à des producteurs d’Île-de-France). En proposant de petits bouquets à prix attractifs, elle
provoque bien souvent un achat coup de coeur. Enfin, elle y ajoute un sens aigu du service qu’elle met systématiquement en pratique : « Je n’ai pas cette variété de fleurs mais je peux vous préparer un bouquet pour samedi si vous le souhaitez ? » Un commerce de « proximité », au sens propre du terme !

 

marche couvert 2 page 16

La fleuriste, Gilliane Clouet.

 

Marché couvert du Vieux Pilori. Ouvert le mercredi et le samedi de 7h30 à 13 h.


Des animations pour dynamiqer le Centre-ville

La Ville et les associations de commerçants organisent de plus en plus de manifestations en Centre-ville. Objectif : créer de nouveaux flux de visiteurs.

 

Dans la tente posée place Saint Maclou, un événement inattendu s'est déroulé en ce samedi ensoleillé de mars. Deux défilés de mode sont présentés, incitant les curieux à se rendre par la suite dans les boutiques mantaises. L’initiative est très bien accueillie: « C’est réjouissant de voir le Centre-ville animé », estime Géraldine. « Cela nous incite à sortir et à en profiter. »

 

animations pour dynamiser le centre page 17

Le défilé de mode n'a pas laissé les spectateurs indifférents.


Attirer les foules
Au mois d’avril, deux événements vont attirer les foules : Parlons du Jardin, le 30 avril et une fanfare, le Big Funk Brass, qui déambulera sur le marché le samedi 16 avril, à 10 h, dans le cadre du festival « show de vents : les cuivres », organisé par l’ENM. « Globalement, il n’y a plus beaucoup de week-ends où il ne se passe rien dans le Centre-ville », se réjouit le président de l’association Coeur de Mantes, David Beautier, qui évoque aussi les initiatives des commerçants au printemps : distribution de chocolats à Pâques, de roses pour la fête des mères…

 

Des ouvertures en série

Plusieurs nouveaux commerces vont ouvrir leurs portes au cours du premier semestre. Ils contribueront à leur tour à rendre le Centre-ville encore plus attractif.

 

Un vent d’optimisme est-il en train de souffler sur le commerce du Centre-ville? Toujours est-il qu’après quelques mois plombés par la conjoncture économique défavorable, l’ouverture de nouvelles boutiques redonne le sourire aux professionnels.

 

Rue de Chanzy, plusieurs cellules commerciales ont trouvé preneurs. À l’angle de la rue du Vieux Pilori, s’est installée le boulanger-pâtissier-traiteur L’Écrin gourmand. En face, une agence de communication, ouverte
aux particuliers, a pris place. Quelques mètres plus loin, c’est un chausseur pour hommes et femmes, Au Pas Sage, qui contribue à diversifier l’offre. Daniel Bailleux a fait toute sa carrière dans la grande distribution.
À la suite d’un accident du travail, ce professionnel a choisi de se mettre à son compte et a décidé d’ouvrir sa propre boutique en Centre-ville.

 

serie de bonnes nouvelles page 17

Daniel Bailleux mise tout sur l'accueil et les prix


Panier moyen à 67 €

« Nous pouvons faire la différence grâce à la qualité de l’accueil et aux prix », affirme-t-il au moment où il offre un café à l’une de ses clientes. Trois semaines seulement après son ouverture, le bouche-à-oreille a fait son effet: il compte près de 500 passages. « Ici, le panier moyen du consommateur est de 67 €. C’est bien plus que dans d’autres villes », assure-t-il. « La Ville travaille activement pour faciliter l’arrivée de nouveaux commerces en Centre-ville », explique Raphaël Cognet, adjoint au Maire en charge du commerce. « Elle a des contacts avec plusieurs grandes enseignes que nous cherchons à faire venir ». D’autres annonces devraient ainsi être faites avant l’été.

haut de page

Rechercher dans les archives

 

Cliquez ici pour effectuer une recherche dans les archives du site Internet.

 
ACTUALITÉS

Retour sur le conseil municipal du 02/07/2018
Enchères citoyennes
Un budget pour bâtir l'avenir
La nouvelle qui enchante l'entrée de ville
Le zéro phyto fait campagne
La Ville fait la chasse aux marchands de sommeil
Rejoignez la Ville sur Instagram !
Le quartier achève sa mue
 
EN BREF
Avis d'enquête publique : modification du PLU
Rénovation de la Halle du Marché
Rénovation de l'Aqualude
Annulation réunion publique EOLE
Dates de fermeture des boulangeries
Horaires d'été - bureau de poste de Gassicourt
Enquête INSEE "la mobilité des personnes"
Neutralisation d'une voie sur le pont Mantes-la-Jolie – Limay
3 minutes pour comprendre les missions de GPS&O
EOLE : les travaux débutent en novembre dans votre gare