FLASH INFO
Nouveaux Mantais : Faites-vous connaître par mail : contact@manteslajolie.frLe Musée de l'Hôtel-Dieu est actuellement fermé pour travaux. Réouverture prévue au 2e semestre 2018.
english flag

Culture  puce Patrimoine  puce La Tour Saint-Martin

 

La Tour Saint-Martin

L’enceinte urbaine de Mantes, reconstruite vers 1107 sous l’autorité du roi Louis VI, dit le Gros, a subi de nombreux remaniements. Assiégée puis détruite, l’enceinte est reconstruite et renforcée à plusieurs reprises, notamment par Charles V, entre 1365 et 1378. Comme pour la Bastille de Paris le roi a fait venir sur ce chantier de fortifications ses architectes, dont l’illustre Raymond de Temple, mentionné dans les chroniques de Mantes en 1376. L’enceinte sera également remaniée sous l’occupation anglaise de 1419 à 1449 pour être adaptée à la nouvelle artillerie. Les fortifications sont en grande partie démolies en 1739 sur l’ordre de Louis XV.



Vestiges de cette enceinte, la tour Saint-Martin fût remaniée à partir de 1419 pendant l’occupation anglaise. Elle aurait peut-être remplacée un édifice présent autrefois, les Mantais ayant commencés leur révolte contre les Anglais à la tour Saint-Martin selon Auguste Moutié[1].

Située à l’est de la ville fortifiée afin de défendre cette partie des remparts, elle se trouvait juste derrière le prieuré Saint-Martin, ce qui lui donna son nom. Elle est d’une rare modernité par son volume trapu et son plan en fer à cheval, qui évoque les tours d’artillerie standardisées du XVe siècle. De plus, les embrasures de tir des arbalétrières-canonnières, percées au fond de casemates murales, disposition rare avant Charles VII. Tout ceci en fait un ouvrage adapté à l’usage de l’artillerie dans les fortifications.

Cet édifice est peu attesté dans les archives, mais il a certainement joué un rôle important dans la défense de la ville. Après le démantèlement des fortifications, la tour servit d’habitation et subit des transformations comme l’élargissement des ouvertures ou la pose d’une cheminée. Ensuite, elle a été reliée à l’entrepôt voisin pour servir temporairement de lieu de stockage. Actuelle sans affectation.

La tour Saint-Martin est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 11 octobre 1965.Cette tour est incluse dans la Promenade des remparts.



[1] Mantes. Histoire, Monuments, environs, Moutié Auguste, Noury-Coquard librairie / Editeur, Chartres, 1852, 116 p.

haut de page

SUIVEZ NOTRE ACTUALITÉ SUR...