FLASH INFO
Nouveaux Mantais : Faites-vous connaître par mail : contact@manteslajolie.frLe Musée de l'Hôtel-Dieu est actuellement fermé pour travaux. Réouverture prévue au 2e semestre 2018.
english flag

Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie, histoire, patrimoine et tourisme

 

La collégiale de Mantes, "sœur" de Notre-Dame de Paris


Aux portes du Vexin français, située entre le Centre-ville commerçant et les bords de Seine aménagées, la Collégiale Notre-Dame est l’une des trois premières églises d’Île-de-France par sa taille et son ancienneté. Elle est considérée par sa ressemblance et sa proximité avec la Seine comme la petite soeur de Notre-Dame de Paris, même si sa construction est sans doute plus ancienne. Elle est inscrite depuis 1840 au classement des Monuments historiques comme l'un des fleurons de l’architecture gothique du XIIe siècle.  


Une visite virtuelle de la Collégiale de Mantes-la-Jolie avec le vidéo guide. Cette image représente la collégiale de Mantes-la-Jolie.
 Plus de 800 ans d'histoire Visite guidée vidéo de la Collégiale Candidature de la collégiale à l'Unesco
Cette photographie représente les sdernières restaurations de la collégiale de Mantes-la-Jolie Voici une photographie de l'orgue Merklin dans la collégiale de Mantes-la-Jolie
Restauration du patrimoine: investir pour l'avenir Une église : deux orgues d'exception Informations pratiques 
Voici la photographie des cartes postales de soutien pour la candidature de la collégiale de Mantes-la-Jolie au patrimoine mondial de l'Unesco. Cette affiche illustre le printemps des orgues à Mantes-la-Jolie.
Actualités Agenda et événements 1er Printemps des orgues

haut de page

La Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie : un patrimoine remarquable

 

Cette image présente la collégiale de Mantes-la-Jolie. Elle fait partie de la sélection d’images du concours de photographie pour le classement de la collégiale de Mantes-la-Jolie au patrimoine mondiale de l’Unesco.


Une des trois premières église d'Île-de-France
 
Fleuron de l’architecture gothique du XIIe siècle, cette église est l’une des trois premières d’Île-de-France par sa taille et son ancienneté. Elle figure à ce titre depuis 1840 sur la première liste de classement des Monuments historiques. Elle est considérée par sa ressemblance et sa proximité avec la Seine comme la petite soeur de Notre-Dame de Paris, même si sa construction est sans doute plus ancienne. De fait, la Collégiale possède l’une des rares nefs médiévales qui soit parvenue jusqu’à nous dans son intégrité. Ses dimensions sont celles d’une cathédrale, sa hauteur sous voute est supérieure à celle de la basilique Saint Denis et ses tours culminent à 61 mètres de hauteur.
 
À sa construction, la Collégiale reflétait la puissance des capétiens face aux ducs normands. Cette rivalité explique la construction d’un édifice aux dimensions si imposantes. Intégrée au système défensif de la ville, elle a fait l’objet d’une attention constante de la famille royale. Philippe-Auguste prendra lui-même la charge et le titre d’abbé de Mantes.
 
En huit siècles d’existence, la Collégiale a survécu aux guerres, aux destructions volontaires, aux intempéries. Depuis 15 ans, la Ville a initié un gigantesque chantier de restauration qui a permis de redonner tout leur lustre aux façades ouest et nord, à la rosace, l’une des plus anciennes de France et à la splendide toiture d’inspiration bourguignonne.

 

La Collégiale de Mantes-la-Jolie : 800 ans d'histoire

 

Erigée à la place d’une ancienne église attestée au avant le Xe siècle, la collégiale était comprise dans l’enceinte du château royal de Mantes qui fut détruite au XVIIIe siècle.

 

Siège de la puissante confrérie des marchands dite « de l’Assomption » au sein de laquelle était traditionnellement choisis les échevins, la collégiale possédait également le titre d’église royale. Les rois de France eux-mêmes ou leurs plus proches parents, jusqu’à Philippe Auguste, furent régulièrement nommés abbés séculiers du lieu. C’est certainement sous l’impulsion conjointe des marchands et bourgeois de Mantes et du roi de France que la reconstruction fut décidée et menée à partir de 1140 [A. Prache, 2000].


Lire la suite...

haut de page

SUIVEZ NOTRE ACTUALITÉ SUR...

  

Dossier de candidature à l'Unesco

Cette image représente la collégiale de Mantes-la-Jolie.

Toute l'actualité de la Collégiale sur   

 
ACTUALITÉS

Le marché du Val Fourré déménage et se modernise
La Ville fait la chasse aux marchands de sommeil
Recensement du 18 janvier au 24 février à Mantes-la-Jolie
Réforme du stationnement : consultez la FAQ
Rejoignez la Ville sur Instagram !
 
EN BREF
Réouverture prochaine de la Ferme pédagogique
Visite commentée - église Sainte Anne de Gassicourt
Redore ton blason
Café Info Débat
Réunion de véhicules de collection
3 minutes pour comprendre les missions de GPS&O
Championnats de France de cyclisme sur route - Devenez bénévole !
Neutralisation d'une voie sur le pont Mantes-la-Jolie – Limay
Inscriptions scolaires
Recensement 2018
EOLE : les travaux débutent en novembre dans votre gare