FLASH INFO
Nouveaux Mantais : Faites-vous connaître par mail : contact@manteslajolie.frLe Musée de l'Hôtel-Dieu est actuellement fermé pour travaux. Réouverture prévue au 2e semestre 2018.
english flag

Collégiale de Mantes-la-Jolie restauration du patrimoine

 

Une visite virtuelle de la Collégiale de Mantes-la-Jolie avec le vidéo guide.
Cette image représente la collégiale de Mantes-la-Jolie. Cette photographie représente les sdernières restaurations de la collégiale de Mantes-la-Jolie Voici une photographie de l'orgue Merklin dans la collégiale de Mantes-la-Jolie
Infos pratiques Histoire Visite vidéo Unesco Restaurations Orgues

haut de page

La Collégiale de Mantes-la-Jolie nécessite de perpétuelles rénovations : les derniers travaux

 

Les derniers travaux de la Collégiale de Mantes la Jolie

 

Depuis son classement au titre des Monuments Historiques en 1840, la Collégiale n’a cessé de connaître des plans d’entretien et de rénovation.

 

Cette photographie représente les sdernières restaurations de la collégiale de Mantes-la-Jolie


Ces programmes sont nécessaires pour la pérennité des bâtiments de cette envergure. Ils font l’objet de cycles et de planification définis selon des études approfondies et détaillées réalisées par des experts tels que les Architectes en Chef des Monuments Historiques (ACMH), les Architectes des Bâtiments de France (ABF), des bureaux d’études techniques spécialisés...

 

Tout comme au XIXe siècle, la Collégiale a connu au cours du XXe et au début du XXIe siècle de vastes programmes de restauration. Ils ont été menés en grande partie par les ACMH JC. Rochette, B. Fonquernie et Ph. Oudin.

 

Les différentes restaurations de la Collégiale de Mantes-la-Jolie au cours des XXe et XXIe siècles

 

JC. Rochette

 

De 1978 à 1981, l’ACMH JC. Rochette effectue l’assainissement des parties hautes des murs gouttereaux de la nef et à la confortation des arcs-boutants.

De 1973 à 1982, consolidation et restauration du portail des Echevins.

En 1989, il intervient sur la façade occidentale. Il procède à la restauration complète des niveaux supérieurs en 92-93 puis de la partie intermédiaire à l’exception de la grande rose en 94.

 

B. Fonquernie

 

En 1996-99, l’ACMH, B. Fonquernie procède à la restauration et au nettoyage du portail Ouest.

En 2000, Projet Architectural et Technique pour la restauration de la charpente et la couverture en tuile vernissée du vaisseau central et de la balustrade périmétrique haute. Réalisation de la tranche ferme au droit du choeur.

 

Ph. Oudin

 

En décembre 2002 : Réalisation de la première et la deuxième tranche conditionnelle sur la restauration de la charpente de la nef, de la couverture et de la balustrade (façade occidentale).

Les travaux de la rose maçonnerie et vitraux ont été achevée fin 2003.

En 2004, Projet Architectural et Technique pour la restauration de la façade et de la tour nord.

En 2007 : Création d’un sas d’entrée sur la façade sud.

De 2009 à 2012, restauration et sécurisation de la façade nord et de la tour nord.

De 2010 à 2012, restauration de l’Orgue Merklin.

 

Ces rénovations d’envergure exigent des coûts et un investissement élevés. A titre d’exemple, les opérations réalisées depuis 1998 représentent plus de 2 500 000 € de dépenses pour la Ville de Mantes-la-Jolie.

 

Collégiale de Mantes-la-Jolie, recettes du budget restauration.


Consciente de la nécessité de réaliser ces opérations et du coût important que cela entraîne pour ses habitants, la Ville de Mantes-la-Jolie s’est toujours appliquée à s’appuyer sur de multiples partenaires pour assurer le financement de ces travaux : l’Etat, les Conseils Général et Régional ou encore des associations passionnées de la Collégiale et soucieuses de sa pérennité tels que « Valeurs & Cultures », « Les Amis de la Collégiale »…

 

Collégiale de Mantes-la-Jolie

 

Consciente de la nécessité de réaliser ces opérations et du coût important que cela entraîne pour ses habitants, la Ville de Mantes-la-Jolie s’est toujours appliquée à s’appuyer sur de multiples partenaires pour assurer le financement de ces travaux : l’Etat, les Conseils Général et Régional ou encore des associations passionnées de la Collégiale et soucieuses de sa pérennité tels que « Valeurs & Cultures », « Les Amis de la Collégiale »…

 

Les derniers travaux évoqués précédemment étaient nécessaires pour la Collégiale, mais pas suffisants.

 

En effet, de nombreux points de restauration, sécurisation et de mise en valeur doivent être étudiés et réalisés pour conserver et valoriser ce monument d’exception.

Ph. Oudin ayant terminé d’exercer ses fonctions d’Architecte des Monuments Historiques pour la Collégiale, c’est avec son successeur, M. Mansciulescu, qu’il est opportun de travailler et de définir les prochains grands travaux de la Collégiale. Une première réunion de travail en juin2012 apermis d’aborder la méthodologie à mettre en oeuvre pour ce projet.

 

 

haut de page

Les travaux de restauration de la Collégiale de Mantes-la-Jolie au XIXe siècle et après la seconde guerre mondiale


Le XIXe : un siècle salutaire

 

Classement au titre des Monuments Historiques

 

La Collégiale subit d’importantes dégradations et de nombreux pillages lors de la Révolution (portails, autels, tombeaux, choeur modifié…). Les réparations d’urgence qui suivirent à partir de 1794 restèrent limitées faute des moyens alloués à cet édifice. Le XIXe siècle se présente alors comme un tournant salutaire pour la Collégiale. Dès 1804, un rapport faisant état de la situation dégradée du bâtiment amène à l’élaboration d’un plan de rénovation d’urgence.

 

collegiale mantes-la-jolie travaux alphonse durant

 

Cependant, il faudra attendre 1834, date de la création de la Commission des Monuments Historiques pour que des crédits soient octroyés à la restauration de l’église. La Collégiale est ensuite classée Monument Historique en 1840. Des travaux de consolidation sont réalisés sur les façades sud et occidentale, le grand arc de la rosace est entièrement refait agrémenté de nouvelles têtes sculptées. Néanmoins, l’état structurel du bâtiment reste préoccupant, notamment au niveau des 2 tours.

 

Alphonse Durand : De la restauration à la transformation

 

Alphonse Durand est nommé, en 1846, responsable du chantier de restauration de la Collégiale.

 

collegiale de mantes-la-jolie les travaux d'Alphonse Durand

 

Il démarre ainsi les travaux de restauration de la tour nord en respectant les préconisations et directives de ses prédécesseurs. Cependant, rapidement il cesse de suivre les recommandations passées pour reconstruire la tour nord sur le modèle de la tour sud, dans un esprit de symétrie, et les reliant par une haute galerie de colonnettes.

Cette restauration a fait l’objet de controverses, mais elle a offert à la Collégiale sa résistance aux assauts du siècle suivant (2nde guerre mondiale notamment) et sa particularité architecturale.

 

L’intouchable de la Seconde Guerre Mondiale

 

La Collégiale de Mantes-la-Jolie après les bombardements de la 2nd guerre mondiale.

 

Même si Mantes fut épargnée lors de la 1ère guerre mondiale, lors de la 2nde, la ville connaît d’importants dommages au cours des bombardements de 1944 : le centre-ville est en ruine, les ponts sont détruits mais la Collégiale reste debout fière et imprenable.


Les dégâts sont superficiels, vitraux, portails et porches sont détruits partiellement ou en totalité, mais la structure et l’envergure de l’édifice ne sont pas altérées. De plus, dès le début de la guerre, des précautions avaient été prises pour protéger les chefs-d’oeuvre des vitraux qui composent la grande rose de la façade : ils avaient été mis à l’abri dans un sous-terrain du plateau des Martraits !


La Collégiale de Mantes-la-Jolie après les bombardements de la 2nd guerre mondiale.


haut de page

SUIVEZ NOTRE ACTUALITÉ SUR...

  

Dossier de candidature à l'Unesco

Cette image représente la collégiale de Mantes-la-Jolie.

Toute l'actualité de la Collégiale sur   

 
ACTUALITÉS

Le marché du Val Fourré déménage et se modernise
La Ville fait la chasse aux marchands de sommeil
Réforme du stationnement : consultez la FAQ
Rejoignez la Ville sur Instagram !
 
EN BREF
Réouverture prochaine de la Ferme pédagogique
Visite commentée - église Sainte Anne de Gassicourt
Redore ton blason
Café Info Débat
Réunion de véhicules de collection
3 minutes pour comprendre les missions de GPS&O
Championnats de France de cyclisme sur route - Devenez bénévole !
Neutralisation d'une voie sur le pont Mantes-la-Jolie – Limay
Inscriptions scolaires
Recensement 2018
EOLE : les travaux débutent en novembre dans votre gare